Sur quoi reposent nos infrastructures numériques ?

Classé dans : Essais | 0

Comprendre pourquoi nous devons soutenir l’open source

couverture-surquoireposent
Aujourd’hui, la quasi-totalité des logiciels couramment utilisés sont tributaires de code dit « open source », créé et maintenu par des communautés composées de développeurs et d’autres talents. Ce code peut être repris, modifié et utilisé par n’importe qui, entreprise ou particulier, pour créer ses propres logiciels. Partagé, ce code constitue ainsi l’infrastructure numérique de la société d’aujourd’hui… dont les fondations menacent cependant de céder sous la demande !


En effet, dans un monde régi par la technologie, qu’il s’agisse des entreprises du Fortune 500, du Gouvernement, des grandes entreprises de logiciel ou des startups, nous sommes en train d’accroître la charge de ceux qui produisent et entretiennent cette infrastructure partagée. Or, comme ces communautés sont assez discrètes, les utilisateurs ont mis longtemps à en prendre conscience.

Tout comme l’infrastructure matérielle, l’infrastructure numérique nécessite pourtant une maintenance et un entretien réguliers. Face à une demande sans précédent, si nous ne soutenons pas cette infrastructure, les conséquences seront nombreuses.

L’entretien de notre infrastructure numérique est une idée nouvelle pour beaucoup, et les problèmes que cela pose sont mal cernés. Dans cet ouvrage, Nadia Eghbal met au jour les défis uniques auxquels sont confrontées les infrastructures numériques et comment l’on peut œuvrer pour les relever.

Auteur : Nadia Eghbal (trad. Framalang)
Titre : Sur quoi reposent nos infrastructures numériques ? Le travail invisible des faiseurs du web.
Version originale : Roads and Bridges : The Unseen Labor Behind Our Digital Infrastructure (2016)
Licence : CC-By
ISBN (imprimé) : 9782821894914
ISBN (version numérique €) : 9782821894938
1ère édition Fr. : septembre 2017, OpenEdition Press, Framabook
Nombre de pages : 172


couv road and bridges
À propos de la traduction française…

Parmi les projets de Framasoft, Framalang a pour objectif de traduire et diffuser des articles sur le blog de l’association et des ouvrages publiés dans la collection Framabook. Cette traduction de l’ouvrage de Nadia Eghbal a été diffusée dans une première version sur le Framablog entre septembre 2016 et janvier 2017. Un partenariat entre Framasoft et OpenEdition a permis la co-édition de ce livre.

Nous remercions chaleureusement les traducteurs et traductrices du groupe Framalang :

Adélie, AFS, alien spoon, Anthony, Asta (Gatien Bovyn), astraia_spica, Bam92 (Abel Mbula), Bidouille, Bromind (Martin Vassor), Ced, dominix, Edgar Lori, flo, glissière de sécurité, goofy, goudron, Julien / Sphinx, jums, Laure, Luc, Lumibd, lyn, Mika, MO, Opsylac (Diane Ranville), pasquin, Penguin, peupleLà, Piup, roptat, Rozmador, salade, serici, teromene, Théo, urlgaga, woof, xi (Juliette Tibayrenc), xXx.

Nous remercions également Solenne Louis pour sa relecture attentive de la traduction initiale.