Le projet Framabook

Classé dans : Annonces | 0

Se démarquant de l’édition classique, les Framabooks sont dits « livres libres » parce qu’ils sont placés sous une licence qui permet au lecteur de disposer des mêmes libertés qu’un utilisateur de logiciels libres.

quelques licences libres

Framabook est un projet éditorial inscrit dans la culture des biens communs. Il propose un modèle économique basé sur les licences libres et favorise la diffusion des contenus. Depuis 2011, Framasoft est le principal éditeur de cette collection originale dont l’ambition est de publier des ouvrages de références sur de multiples sujets… libres  !

Le « pari du livre libre » c’est non seulement réussir à créer une collection de qualité mais c’est aussi arriver à rendre le modèle économiquement viable.

C’est important pour les auteurs qui n’ont pas ménagé leurs temps et leurs efforts pour nous offrir des ouvrages d’excellentes tenue. C’est important pour l’éditeur qui, partie prenante de l’aventure, a tout fait pour tirer les prix vers le bas sans sacrifier à la qualité d’impression. C’est important enfin pour le projet en lui-même et peut-être aussi par extension pour tout projet qui hésiterait à adopter un tel modèle jugé a priori à risque.

Habituellement, nous utilisons les licences de type Creatives Commons By, Creative Commons By-Sa, Creative Commons Zéro, ou Art Libre. Pour de plus amples explications, reportez vous à l’article de référence à propos de la politique éditoriale de la collection Framabook.

Si notre approche particulière rencontre votre adhésion, nous vous invitons à nous soutenir en liant ce site, en évoquant ce projet autour de vous mais aussi et surtout en achetant la déclinaison physique des Framabooks, autrement appelés « livres papier » !

Un achat susceptible de vous être directement utile dans la découverte et l’usage d’un logiciel libre donné, dans l’appropriation de connaissances librement diffusées, ou encore pour le seul plaisir littéraire. C’est un achat que vous pouvez également offrir en cadeau à vos proches, faisant alors d’une pierre deux coups : diffuser du logiciel libre, de la culture libre, et nous aider dans notre action.

Ajoutons enfin que certains auteurs ont choisi de reverser un pourcentage de leurs bénéfices aux équipes et associations du logiciel libre dont traite leur ouvrage.

Open

L’association Framasoft a décidé au printemps 2011 d’être éditeur de la collection (sauf en cas de coopération ponctuelle avec une autre maison). Ceci afin d’optimiser la qualité des ouvrages grâce au travail du comité éditorial et des participants au projet Framabook. Selon la nature de l’ouvrage, nous choisissons une solution d’impression qui se prête à la forme et au contenu (essai, manuel, bande dessinée, etc.)

Un projet ouvert

Les Framabooks sont publiés le plus souvent avec un système d’impression à la demande, même si nous organisons un stock de manière à assurer des commandes rapides avec l’association En Vente Libre, grâce à laquelle nous disposons d’un système de vente en ligne sur EnVenteLibre.org. La question des formats de support est donc très importante, car il nous faut assurer la pleine compatibilité des fichiers, en particulier ceux destinés à l’impression. Par ailleurs, l’un des objectifs du projet est de favoriser la diffusion sur la distribution. C’est pourquoi nous utilisons uniquement des formats libres.

Grâce à l’interopérabilité des formats, les auteurs peuvent travailler de la manière dont ils le souhaitent et nous pouvons aisément transformer les livres en différentes versions : HTML, e-pub, LaTeX/PDF.

La chaîne de publication elle-même est ouverte et vise à favoriser le plus possible le travail collaboratif entre les auteurs et le comité de rédaction. Pour ce faire, nous utilisons uniquement des logiciels libres.

À la base, les auteurs sont libres de choisir le format (libre) dans lequel ils souhaitent écrire. Bien entendu LaTeX est un logiciel que nous retrouvons à différentes étapes de la chaîne éditoriale. Les autres logiciels utilisés sont : des éditeurs de textes comme Vim, Gedit, Notepad++, TexMaker, etc., des logiciels de traitement de texte comme LaTeX (déjà cité) ou LibreOffice, des logiciels de graphisme comme Gimp et Inkscape, des outils de PAO comme Scribus.

Profitant de la richesse des logiciels libres disponibles et adaptés à la production de livres, nous recherchons toujours avec les auteurs la meilleure solution pour l’écriture de leurs ouvrages. À la fin de la chaîne, selon les solutions choisies, les sources disponibles au téléchargement sont des formats libres.